Votre profil MBTI® pour un bilan professionnel : bien plus que 4 lettres !

« J’ai fait le test en ligne il y a longtemps, mais je ne me souviens plus de mes 4 lettres ? »

« Ces trucs là ça dit tout et n’importe quoi, ça n’a aucune valeur scientifique ! »

« Le principe du test de personnalité me dérange, je n’ai pas envie d’être enfermé dans une case… »

 

Que d’idées reçues, voire d’appréhensions, lorsqu’on parle de profil de personnalité, et des outils que les coachs ou praticiens utilisent… mais comment ne pas comprendre ces appréhensions, au vu des stéréotypes et généralisations largement diffusés.

Le public n’a jamais été autant friand de « connaissance de soi », mais se méfie – à juste titre – des interprétations et jugements trop rapides, voire des abus potentiellement dangereux dans la sphère professionnelle.

 

J’utilise personnellement le MBTI® depuis bientôt 10 ans, et le Groupe H2H compte plusieurs praticiens certifiés et expérimentés dans son équipe de coachs. Nous avons bien entendu pris le temps de nous former et de travailler avec d’autres typologies de personnalité, approches et outils de coaching – j’y reviendrai – mais le MBTI® constitue l’un de nos « essentiels pédagogiques », tant en accompagnement managérial qu’en cohésion d’équipes, et surtout comme base de départ irremplaçable d’un bilan professionnel.

 

Une approche aussi positive que pragmatique

 

De tous les outils que j’ai pu découvrir dans ma vie passée de manager, le MBTI® m’a toujours semblé de loin comme le plus facile d’accès, et aussi le plus puissant.

Pourquoi avons-nous plus de facilité à communiquer et travailler avec certaines personnes qu’avec d’autres ?
Pourquoi sommes-nous stressés par certains événements alors que d’autres personnes les trouvent passionnants et stimulants ?

 

Dans ses travaux sur les types psychologiques, le psychiatre Carl Jung a observé que de nombreux comportements humains suivent en réalité des modèles clairs et prévisibles, liés à quelques différences fondamentales de la personnalité.

Le modèle MBTI®, issu de ces travaux, reflète les préférences individuelles portant sur 4 dimensions essentielles de la personnalité :

16 types de personnalité uniques résultent de l’association de ces 4 préférences, décrivant nos talents naturels et nos forces, ainsi que leur influence sur nos comportements quotidiens.

Le modèle MBTI® repose sur le principe que nous avons tous des talents particuliers à proposer, et des difficultés à surmonter. Il n’y a pas de « bonne » ou « mauvaise » préférence, et tous les types peuvent développer une large palette de connaissances et compétences tout au long de leur vie.

Cette approche « positive » de la personnalité permet à chacun de tirer parti d’une meilleure connaissance de soi, et d’ouvrir des perspectives sur son propre chemin d’évolution, sans se limiter ou s’enfermer dans un comportement unique ou des stéréotypes.

 

Un modèle transposable dans toutes les cultures

 

Il y a des Extravertis chez les Japonais comme il y a des Introvertis chez les italiens !

Ce qui change, dans notre perception, c’est l’intensité et le mode d’expression de cette préférence, qui se construisent au sein d’une culture nationale ou régionale – le comportement attendu et généralisé par le groupe social.

Attention aux stéréotypes !

 

Le comportement n’est pas la préférence naturelle – seule la personne concernée pourrait dire si ce comportement lui est instinctivement plus confortable, ou s’il relève de l’acquis / d’une construction sociale.

Pour l’avoir expérimenté à titre personnel en situation managériale, le MBTI® – aujourd’hui traduit en plus de 70 langues – est pertinent dans toutes les cultures, justement par cette universalité des préférences naturelles, et parce que sa compréhension fine permet d’aller au delà des stéréotypes attachés aux nationalités.

A ce titre, le MBTI® est une grille de lecture précieuse pour tous ceux amenés à interagir professionnellement et personnellement dans un contexte multiculturel.

 

Une simplicité apparente, qui recouvre une profondeur et une complexité inégalées

 

Lorsqu’on parle de MBTI®, l’une des idées reçues les plus difficiles à écarter est celle qu’il s’agit d’un « test ». Que les plus malins passeront en ligne, gratuitement, pour obtenir 4 lettres, et une description générique du type obtenu.

Pourquoi pas, en effet ? Mais ce résultat ne sera pas plus fiable et utile que n’importe quel test de personnalité en ligne ou sur un magazine de plage.

 

La validation d’un profil MBTI® se fait généralement en plusieurs étapes, et il est fréquent que le praticien propose la passation d’un questionnaire. Celui-ci ne constitue qu’une première piste, et c’est seulement à la suite d’un debrief – individuel ou collectif –  avec un praticien certifié, que vous pourrez décider quel type vous correspond le mieux.

La simplicité apparente du MBTI® est trompeuse, et les 4 lettres qui en constituent le point d’entrée ne doivent pas faire oublier l’immensité du territoire à explorer derrière :

 

 

 

 

Le MBTI fonctionne à merveille en combinaison avec d’autres approches

 

Prétendre cartographier l’ensemble de la personnalité humaine est une tâche bien trop ambitieuse, et même le MBTI®, ou les typologies jungiennes en général, n’y suffiraient pas.

L’un des atouts peut-être les plus méconnus du MBTI® réside dans sa capacité à fonctionner harmonieusement avec d’autres outils typologiques. La simplicité et la puissance des préférences naturelles (« ma configuration d’origine », « moi en mieux ») n’empêche pas – bien au contraire – d’explorer avec le client d’autres aspects de sa personnalité et de son comportement :

 

 

 

Ainsi le MBTI® constitue à la fois le socle et le fil conducteur d’un bilan professionnel réussi.

Utilisé à bon escient par un coach certifié, il se fait, à tout âge, décodeur bienveillant des motivations profondes et des talents naturels, pour une meilleure compréhension et mise en perspective de son propre parcours de vie.

 

Marie-Noëlle Borel
Co-fondateur Groupe H2H

mn.borel@groupeh2h.com

MENU