Financement

Il vous est possible de régler votre facture :

H2H Leading & Sharing
– à l’attention du service comptabilité –
25 rue Oscar Roty
75015 Paris

 

Comment financer une formation ?

Le Plan de Formation de l’entreprise

Le plan de formation est élaboré par l’employeur, et permet notamment de développer les compétences des salariés pour faire face aux évolutions technologiques, organisationnelles ou socio-économiques. Toutes les actions de formation incluses dans ce plan se déroulent généralement sur le temps de travail, et sont financées par l’entreprise. Tous les salariés peuvent être concernés par le plan de formation, quelle que soit la nature de leur contrat, la durée ou leur ancienneté.
Le salarié peut prendre l’initiative de demander à bénéficier d’une formation prévue dans le plan de formation de l’entreprise. Cette demande doit être adressée au responsable hiérarchique ou au responsable formation, l’employeur se réservant le droit de l’accepter ou de la refuser.

Le Droit Individuel à la Formation (DIF)

Ce dispositif permet au salarié de capitaliser du temps de formation qu’il peut ensuite utiliser à son initiative, avec l’accord de son employeur. Le salarié devient ainsi acteur de son évolution professionnelle en choisissant de développer ses compétences individuelles. Les formations mises en œuvre dans le cadre du DIF permettent notamment d’acquérir des qualifications plus élevées, et d’entretenir ou de perfectionner ses connaissances. Elles peuvent se dérouler pendant ou en dehors du temps de travail.
Tout salarié en CDI ayant au moins 1 an d’ancienneté dans son entreprise bénéficie chaque année d’un Droit Individuel à la Formation (DIF) d’une durée de 20 heures.
La demande de formation dans le cadre du DIF se fait à l’initiative de la demande du salarié. L’employeur dispose de 30 jours pour faire connaître sa réponse au salarié ; l’absence de réponse de l’employeur passé ce délai vaut acceptation du choix de l’action de formation.

Le Congé Individuel de Formation (CIF)

Pour entreprendre une formation de longue durée qui lui permettra d’accéder à un niveau supérieur de qualification ou de se reconvertir, tout salarié peut bénéficier d’un Congé Individuel de Formation (CIF). Il suffit de justifier de 24 mois d’expérience professionnelle dont 12 dans l’entreprise actuelle. Dans un premier temps la demande de CIF doit être adressée à l’employeur qui doit donner sa réponse dans les 30 jours. Après avoir obtenu l’accord de l’entreprise le salarié doit contacter, selon le cas, le FONGECIF régional, l’OPCA de branche ou l’AGECIF du secteur concerné qui décidera d’accepter ou non la demande et prendra en charge totalement ou partiellement les frais de la formation ainsi que la rémunération du salarié durant son absence de l’entreprise.

Les périodes de professionnalisation

Les périodes de professionnalisation ont pour objet de favoriser, par des actions de formation alternant enseignements théoriques et pratiques, le maintien dans l’emploi d’une certaine catégorie de salariés. La période de professionnalisation s’adresse aux salariés présents dans l’entreprise et titulaires d’un CDI, et plus particulièrement :

Prise en charge de la formation par les OPCA

Les OPCA (Organisme Collecteur Agréé) collectent et gèrent les contributions des entreprises au titre du financement de la formation professionnelle. Le rôle de ces OPCA est de permettre la mutualisation des fonds destinés à la formation professionnelle. Ils collectent auprès des entreprises adhérentes une partie ou l’ensemble de leurs contributions relatives au plan de formation, aux formations professionnelles en alternance ou au congé individuel de formation. Ils affectent ensuite les fonds recueillis au financement des formations des entreprises adhérentes en fonction des modalités et des priorités définies par le conseil d’administration.​

Plus d’informations sur les OPCA : http://www.travail-solidarite.gouv.fr

De l’inscription à votre demande de prise en charge par un OPCA (Attention, les modalités suivantes ne s’appliquent que si l’OPCA règle directement, dans le cadre d’une subrogation de paiement).

1 – Inscription chez H2H Leading & Sharing : vous inscrivez un salarié de votre société à une formation organisée par H2H Leading & Sharing (courrier, téléphone, mail, fax) en indiquant la prise en charge par un OPCA (coordonnées complètes).

2 – Accusé d’inscription : H2H Leading & Sharing vous envoie un accusé d’inscription reprenant toutes les coordonnées de l’inscription pour validation (à retourner à H2H Leading & Sharing si incorrect).

3 – Demande de prise en charge : Le jour de l’inscription, vous devez adresser une demande de prise en charge en subrogation de paiement auprès de votre OPCA.

4 – Réception de l’accord de prise en charge : Après validation, l’OPCA envoie à H2H Leading & Sharing l’accord de prise en charge avant le début de la formation, élément indispensable pour toute facturation à l’OPCA. Il vous appartient de vous assurer de la bonne réception de celui-ci au 1er jour du stage.

5 – Facturation : À l’issue de la formation, H2H Leading & Sharing adresse tous les éléments du dossier de formation à l’OPCA (facture, feuille d’émargement…).

6 – Règlement : L’OPCA est alors tenu d’adresser un règlement à H2H Leading & Sharing . Il vous appartient de vous assurer de la bonne fin du paiement. En cas de non-paiement par l’OPCA, pour quelque motif que ce soit, H2H Leading & Sharing se réserve le droit de refacturer le coût de la formation à l’entreprise.

Attention :

 

MENU