Prendre soin de son pessimisme dans ce contexte incertain


(Pessimisme, oui ! Vous avez bien lu, ce n’est pas une erreur ! 😉)

Dans le cadre des conférences que le Groupe H2H propose à ses clients, j’ai animé récemment la conférence « Rester optimiste dans un contexte incertain ».
Sujet ô combien d’actualité. Evidemment. La lassitude, la fatigue psychique et mentale s’installent et s’amplifient même pour certain.e.s, au fur et à mesure des confinement/déconfinement/reconfinement/couvre-feu élargi (bravo en passant aux dirigeants, équipes RH, managers qui se mobilisent pour prendre soin de leurs collaborateurs en ce moment)
Mais sujet ô combien casse-gueule aussi, vous en conviendrez.

Car comment tenir cette promesse en évitant l’écueil de tomber dans un optimisme béat, un optimisme d’illusion (je n’ai clairement pas le talent de Dany Boon dans son sketch « je vais bien tout va bien, je suis gai tout me plait », vous vous souvenez ?) ? Comment tenir cette promesse en évitant à mes auditeurs l’injonction à voir ABSOLUMENT les choses positivement ?

Alors que : 

1) la situation est clairement compliquée… pire elle est complexe !

 

Le contexte se caractérise par son imprévisibilité, son incertitude (combien de décisions personnelles et/ou professionnelles sont en suspens, en attente d’informations plus… pérennes : vacances ou non ? Avec Papi et Mamie ? On peut aller où ? Et sur le plan professionnel : le client va-t-il signer le gros contrat ? Quid du projet de transformation débuté : stop ou encore ?).
Inédite, cette crise sanitaire empêche la reproduction à l’identique de solutions expérimentées par le passé (dans une forme de copier/coller).
Ses conséquences recouvrent plusieurs réalités pour lesquelles LA solution miracle n’existe pas (comment concilier risque de la maladie, de la crise économique et sociale, malaise étudiant, effondrement de l’activité des commerçants, dette pour les générations futures, etc. ?).

Même si tout le monde ne vit pas cette période de la même façon, les 4 ingrédients favorisant une réponses de stress sont dans l’air. Le docteur Sonia Lupien, spécialiste du stress, les a réuni sous l’acronyme « C.I.N.É » (pour perte de Contrôle, Imprévisibilité, Nouveauté, Ego menacé). Elle affirme que pour qu’une situation soit stressante, elle doit contenir au moins un de ces éléments. Beaucoup d’entre nous peuvent avoir la sensation de cocher toutes les cases en ce moment !

Or le stress, surtout s’il est chronique, peut altérer notre capacité à faire preuve d’optimisme.

2) Il est dangereux d’être tout le temps optimiste

L’optimisme n’est pas la négation des difficultés et des risques mais « une confiance a priori dans l’avenir, assortie de la certitude qu’en cas de difficulté ou de menace, on saura réagir » (Christophe André, psychiatre).
« Face à un problème, il s’agit de supposer que des solutions existent, même incomplètes, même imparfaites… et d’agir, pour que ces solutions existent.
L’idéal est donc d’utiliser le meilleur de l’optimisme ET du pessimisme :
– un peu de pessimisme pour « scanner » les problèmes ;
– beaucoup d’optimisme pour activer confiance et énergie afin de leur trouver des solutions. »
Optimisme ? Pessimisme ? Les deux sont donc utiles. A préserver.

« Le pessimiste voit le verre à moitié vide, l’optimiste voit le verre à moitié plein… et l’opportuniste a déjà bu le verre. »

Et si finalement l’enjeu était moins la manière de voir les choses que le passage à l’action ? Et si finalement il s’agissait d’oser et doser la confiance ?

Avec opportunisme, imaginer l’optimisme (et la confiance) comme un muscle à entretenir tous les jours (comme un.e sportif.ve le ferait pour se préparer à une compétition…).
Pour faire face à la situation actuelle, je serai ravi de partager mes astuces et outils avec vos équipes. Et ensemble de cultiver le cercle vertueux de la confiance individuelle et collective.

 

 

En complément, le Groupe H2H intervient également en conférence sur les thématiques d’actualité suivantes :
– Manager par la confiance
– Gérer les tensions relationnelles à distance
– Créer une cohésion d’équipe et inter-équipes performante
– Le leadership apprenant


Faites-nous part de vos besoins sur contact@groupeh2h.com !