Télétravail et confinement, mes amis, mes amours, mes emmerdes…


Et oui, vous y êtes, à cette énième lettre d’une confinée !

Commençons par les présentations :

Je suis Mélanie Journeau, coach d’équipe/formatrice/télétravailleuse/maman avec 4 enfants à la maison/habitante d’un magnifique petit village perdu où le réseau est TRES aléatoire… liste non exhaustive.

Tout à commencer le 17 mars 2020. L’annonce d’un confinement généralisé a sonné le glas de mon activité en présentiel et donc de ce que je chéris le plus dans mon travail :  être au contact des gens.

Alors je me suis adaptée et c’est le moins que l’on puisse dire.

Les réunions sont passées en visio.

J’enchainais les groupes avec des publics de managers, salariés, demandeurs d’emploi, primo-arrivants, bref des publics pour qui l’accès au « digital » pouvait parfois constituer un VRAI frein à l’apprentissage.

Après une bonne dizaine d’heures de recherche internet si ce n’est pas le double j’ai fait en sorte d’adapter les contenus de mes sessions pour que le message soit aussi clair à distance qu’en présentiel.

J’ai même enregistré un tuto vidéo sur « comment ouvrir une pièce jointe » ! En sachant que ce tuto était envoyé en pièce jointe.

Moi formatrice, j’ai survécu au 1er confinement.

Cependant, je n’avais alors pas imaginé qu’il y aurait un épisode 2.

Nous sommes le 03 novembre 2020, et nous sommes reconfinés depuis 5 jours.

J’ai travaillé 3 jours en présentiel depuis mars !

Ma vie professionnelle est en 2D !

Alors attention, il y a des avantages au télétravail :

  • Je n’ai plus 4 heures de transports par jour
  • Je ne me lève plus à 4h45
  • Je suis plus présente pour ma famille
  • Je continue à travailler, ce qui est un luxe à l’heure actuelle

 

Mais voilà, il y a aussi des inconvénients…

  • Comment réussir à maintenir un équilibre serein entre vie pro et vie perso, quand les deux vivent au même endroit et que votre conscience professionnelle vous pousse à toujours en faire plus ?
  • Comment rester créative et innovante lorsque l’on reste à la maison sans activités extérieures pour se nourrir ?
  • Comment faire comprendre à ses enfants que nous travaillons, alors qu’ils nous voient sourire toute la journée devant un écran d’ordinateur ?
  • Comment faire comprendre à son petit dernier que «NON, il ne peut pas passer derrière moi en « slip » quand je suis en visio ?
  • Comment faire comprendre au plus grand que NON il ne peut pas jouer en ligne sinon il prend toute la bande passante ?
  • Comment faire comprendre aux stagiaires, que vous avez beau être chez vous, vous n’êtes pas à disposition ?

Je n’ai pas de réponse toute faite à ces questions. Je crois que chacun détient sa vérité. Mais des choses m’ont aidé :

  • Une bonne communication avec mes collègues, ma famille…
  • De l’humour pour transformer cette morosité ambiante
  • De l’organisation pour affronter ses journées, semaines, mois…
  • Du lâcher prise sur ce que je ne peux pas contrôler.
  • De la confiance en moi et en l’autre

Cette année 2020, nous a prouvé à quel point, il est essentiel de s’adapter mais surtout à quel point il essentiel d’avoir confiance, en soi, en l’autre, en l’avenir, en l’humanité…


J’ai la chance de faire partie d’une équipe exceptionnelle, qui soutient, doute, questionne, permet d’avancer.


Si vous vous reconnaissez dans « cette énième lettre d’une confinée » alors sachez qu’il existe des dispositifs, des personnes qui peuvent vous accompagner, je vais prêcher pour ma paroisse évidemment, mais sachez qu’il en existe bien d’autres.


Je vous laisse, d’ailleurs, découvrir ce que le Groupe H2H vous propose comme accompagnement pour conjuguer télétravailler et sérénité.

Je vous souhaite une belle continuation…

Mélanie Journeau

Directrice associée du Groupe H2H